Son expatriation au Portugal a été une belle opportunité pour Aurélie de réaliser son projet de cœur. Elle nous partage ici son témoignage suite au programme “Mamans Expat” de chez Femmes de Projets qu’elle a suivi.

Bonjour Aurélie. Je te remercie d’avoir accepté de témoigner. Nous avons vécu ensemble l’aventure Maman Expat. Je ne vais pas en dire plus sur toi et te laisser te présenter.

Bonjour Anne. Je suis Aurélie. Je vis au Portugal depuis 2 ans, en expat avec ma petite famille, et j’ai monté mon activité par le biais de ton accompagnement qui s’intitule Aurélie Jacob Consulting.

Dans quelle situation étais-tu avant que l’on ne se rencontre, quand nous nous sommes rencontrées la première fois ?

Mon dernier enfant venait de rentrer à l’école. Cela faisait à peine un an que nous étions arrivés au Portugal. Pour moi, c’est une première expatriation. Je me suis demandé : « Maintenant, qu’est-ce que je fais ? ». J’ai cherché du travail mais, en même temps, dans mon ressenti, je ne me sentais pas bien. Je ne me voyais pas refaire des horaires fixes, courir avec les enfants. Il fallait que je fasse quelque chose, surtout que nous sommes amenés à être expatriés assez régulièrement. Cela voulait dire que j’allais chercher du travail à chaque fois, dans chaque pays, recommencer à zéro, pour on ne sait combien de temps. Il fallait que je fasse autre chose et je suis miraculeusement tombée sur une vidéo de ta part sur Facebook et me suis dit « Pourquoi pas ! ».

Quels étaient tes attentes ou tes objectifs quand tu as décidé de passer le cap de cet accompagnement ?

Je ne voulais pas retravailler dans mon ancien milieu professionnel. Je voulais faire autre chose mais ne savais pas quoi. J’ai vraiment commencé ton accompagnement sur le fait que je n’avais absolument aucune idée. Cela a été un grand travail. Effectivement, à la fin d’année, comme promis, je pouvais avoir mon activité, mes premiers clients… C’était vraiment pour trouver ma voie comme tu le dis si bien.

Et alors, pourquoi as-tu justement décidé de travailler avec moi, que l’on soit partenaires sur cette aventure ?

En fait, l’effet déclencheur est que j’avais fait partie d’une formation que tu avais faite pendant 5 jours. Je me suis dit « Tiens, je vais la faire, on verra bien ». J’ai bien accroché par rapport aux exercices, à ce que j’ai appris. Après, tu m’as proposé une session gratuite pour que l’on puisse échanger et là, le feeling est passé. Il fallait vraiment que je fasse quelque chose, c’était peut-être la solution et voilà.

Et après, hop, tu es partie.

C’est ça.

Peux-tu nous partager les résultats que tu as obtenus dans le cadre de l’accompagnement ?

Les résultats, je dirai qu’il y en a plusieurs. Déjà, le développement personnel, c’est quelque chose que je ne faisais absolument pas avant. Je ne pensais qu’aux autres : mes enfants, mon mari, mais pas du tout à moi. Aujourd’hui, j’ai même l’impression qu’une 2ème Aurélie est arrivée sur le perso. Cela a été vraiment un énorme résultat, chose à laquelle je ne m’attendais pas, et ce n’était pas l’un de mes objectifs parce que je ne le savais pas. C’est quelque chose que j’ai découvert par ton biais.

Et puis, bien évidemment, mon activité. J’ai eu mes premiers clients et, là, je suis en train de lancer mon activité tranquillement. Défi réussi, ce qui n’était pas gagné au début. Cela a pris beaucoup de temps mais voilà, j’ai réussi à trouver. Surtout par ton aide, tu m’as mise sur la bonne voie. Aujourd’hui, c’est une évidence, c’est ça.

Peux-tu nous dire quand même, même en une petite phrase, ce que tu fais concrètement dans ton activité ?

J’accompagne les entrepreneurs, plutôt micro-entreprise, à améliorer leur communication au niveau clients et professionnels, notamment la gestion de conflits.

D’accord. Et quels ont été ou quel a été le plus grand changement ou la plus grande prise de conscience avec laquelle tu repars à la fin de cette aventure ?

Je dirais « Qui ne tente rien n’a rien ». C’est vraiment l’expression. Pour moi, c’était impossible au début. Il y a plus d’un an, avoir ma propre entreprise était impossible alors qu’aujourd’hui, si. Tout est possible. Il suffit juste de se lancer, faire étape par étape. Même moi, au tout début, je me disais que jamais je ne trouverai ce que je veux faire et, aujourd’hui, si.

Est-ce que je trouverai des clients ?

Voilà. En plus, les clients, c’est sans vraiment chercher. C’est génial. Il faut tenter et puis cela marche. Si cela ne marche pas, on rebondira sur autre chose, mais cela va marcher de toute manière.

Cela marche déjà, plus vite que tu l’avais imaginé.

C’est ça, exactement, tout à fait ça.

Que dirais-tu à celles qui, peut-être, me découvrent ou me suivent depuis un petit moment et qui hésitent à passer ce fameux cap ?

Qu’elles n’hésitent pas ! Clairement, ce serait à refaire, je le referais sans hésiter. Ton programme est vraiment complet. Nous avons vraiment beaucoup d’outils à disposition. Il y a le développement personnel, le développement de l’activité. Je trouve que c’est vraiment très complet. A la fin de la formation, nous avons tout ce qu’il faut pour se lancer, avoir juste nos clients et travailler dessus.

Et passer dans l’aide de vos clients, que ce soit avec des produits ou des services.

Voilà, tout à fait. Franchement, n’hésitez pas.

Super. Ecoute Aurélie, c’est un témoignage plein de peps, d’énergie et de clients. Merci d’avoir partagé. Je me permettrai de mettre le lien de ta page Facebook et bien entendu, après, ton site comme cela, les personnes qui veulent en savoir plus sur toi pourront aller découvrir dans le détail ce que tu proposes et, en cas de conflit client ou collaborateur, pourront te contacter. Je te remercie pour ce partage. Je te souhaite une belle journée et, de toute façon, nous restons en contact. A bientôt.

Merci à toi Anne, à bientôt.

Conférence en ligne :

CREE L'ACTIVITE NOMADE QUI TE RESSEMBLE

Femme expatriée, maman expatriée

5 étapes clés pour réussir l'ativité nomade qui te ressemble

(tout en respectant ton équilibre)

Marketing par

You have Successfully Subscribed!