Son expatriation en Thaïlande a été une belle opportunité pour Antigone pour réaliser son projet de cœur. Elle nous partage ici son témoignage suite au programme “Mamans Expat” de chez Femmes de Projets qu’elle a suivi.

Bonjour Antigone. Je te remercie d’avoir accepté de témoigner de ton aventure Maman Expat. Je ne vais pas en dire plus sur toi et te laisser te présenter.

Bonjour Anne, bonjour à toutes. Je m’appelle Antigone. Je vis en Thaïlande depuis 5 ans. J’ai travaillé pendant 2 ans ici comme créatrice de bijoux. J’ai un fils qui a 2 ans maintenant.

Dans quelle situation étais-tu quand nous nous sommes rencontrées ?

Mon fils avait un petit peu plus d’un an. Cela faisait aussi un peu plus d’une année que je ne travaillais plus. Je commençais à tourner un peu en rond mais, en même temps, je n’arrivais pas vraiment à structurer et à donner forme à mon projet. J’étais un peu frustrée quand nous nous sommes rencontrées.

Quelles étaient tes attentes ou tes objectifs quand tu t’es dit « Je vais rejoindre l’aventure maman expat, l’accompagnement » ?

Pour moi, c’était vraiment le moment de prendre les choses en main, d’avancer. J’étais dans une situation où je n’étais vraiment pas bien. J’avais besoin de changer les choses.

De faire un switch, dans mes souvenirs.

Oui, cela suffisait. Il fallait que cela prenne forme.

Et tu vas me dire si c’est ça mais j’ai le souvenir de cette volonté de tout mettre en place pour réussir vraiment ton projet.

Oui, je ne pense pas qu’il manquait grand-chose mais grâce à ta méthode, aux calls, j’ai vraiment pu rassembler les pièces d’un puzzle, faire le tri des choses que j’aurais peut-être faites et qui ne correspondaient pas, avancer.

Pourquoi as-tu décidé de travailler avec moi ?

Un soir, je cherchais désespérément, au hasard de Facebook, une solution. Je suis tombée sur une de tes pubs et j’ai commencé à lire compulsivement tout ton site internet. J’ai rempli la demande, le formulaire, et je crois que le lendemain ou le surlendemain, j’avais le petit rendez-vous de 30 ou 40 min. La semaine d’après, je commençais le groupe maman expat avec une semaine ou deux de retard. J’ai sauté dans le train en marche. C’était exactement ce qu’il me fallait au bon moment.

Est-ce que tu peux nous partager les résultats que tu as obtenus à la fin de cet accompagnement ?

Je suis inscrite comme micro-entrepreneur. J’ai sorti ma 1ère mini-collection de 10 pièces. Elle vient d’arriver juste avant la fin du groupe. Je suis lancée. J’ai la structure, les rails. Je peux avancer plus sereinement.

Tu es partie quoi !

Je sais où je vais en fait, oui.

Exact. Et quel a été le plus grand changement ou la plus grande prise de conscience avec laquelle tu repars, et qui va te suivre maintenant sur ton chemin ?

Je pense qu’une des choses que j’ai réalisées à ce moment-là, c’est qu’il allait toujours y avoir des choses qui me font peur, qui n’allaient pas aller comme je le voulais mais qu’en fait, ce n’est pas grave. Ce n’est pas parce que quelque chose fait peur que l’on ne peut pas le faire. C’est même plutôt le contraire. Nous sommes intéressées à le faire ou cela a de la valeur pour nous. Oui, il faut s’écouter mais…

Il faut y aller.

Oui.

Ca marche. Et que dirais-tu à toutes celles qui hésitent, me connaissent depuis un petit moment mais n’osent pas passer le cap, ou qui me découvrent et qui se posent des questions, s’interrogent ?

Je pense que si elles ont envie et qu’elles ont l’impression qu’elles ont tout mais qu’elles n’y arrivent pas, ta méthode est super parce qu’elle permet vraiment de faire le tri, de se recentrer, d’aller de l’avant. Le groupe qui se crée, la dynamique que tu arrives à créer dans le groupe aussi est vraiment très utile. Cela crée vraiment des liens très forts. L’ensemble est vraiment super cohérent, super porteur. C’est une méthode super douce en fait. Il faut avancer, travailler, le vouloir, y mettre le temps mais il y a beaucoup de douceur.

Je reviens sur les liens parce qu’effectivement, ce sont des liens que vous gardez après. Vous avez vraiment tissé de beaux liens ensemble.

Nous, le groupe, nous avons même refait un groupe. On se parle toutes encore. C’est génial aussi de ne pas terminer les 9 mois brutalement. Créer des liens qui vont continuer à nous porter après, c’est…

C’est une belle richesse.

Oui, c’est très utile.

Super. Merci Antigone pour ce partage. Je me permettrai de mettre le lien de ton site, de tes réseaux avec la vidéo. Les personnes qui te découvriront pourront aller voir plus largement tes produits et tout ce que tu proposes et puis, éventuellement, te contacter. Je suis ravie d’avoir eu le plaisir de t’accompagner sur cette belle aventure. Nous restons de toute façon en contact et je te dis à bientôt.

A bientôt ! Merci Anne.

Conférence en ligne :

CREE L'ACTIVITE NOMADE QUI TE RESSEMBLE

Femme expatriée, maman expatriée

5 étapes clés pour réussir l'ativité nomade qui te ressemble

(tout en respectant ton équilibre)

Marketing par

You have Successfully Subscribed!