Cela fait peut-être plusieurs mois ou plusieurs années que tu as ton activité. Elle fonctionne bien. Tout semble bien aller. En tous cas, de l’extérieur, tout devrait bien aller, bien se passer et malgré cela, tu as comme un sentiment un peu étrange, dérangeant. Finalement, tu commences à t’ennuyer. Tu ne retrouves plus le peps que tu avais au départ, cette envie, cette énergie. Tu commences à te questionner.

En dessous de la vidéo, tu trouveras le contenu en texte !

Qu’est-ce qui m’arrive ? Est-ce que j’en ai marre de l’entreprenariat ? de mon activité ? Qu’est-ce que je fais ? Que va-t-il se passer sur mon futur ? Comment faire pour réagir ? 

 

Avant qu’il ne soit trop tard, je t’invite à te poser plusieurs questions. 

 

La première question à te poser est : Quel est mon grand pourquoi ? Pourquoi j’ai lancé cette activité ? Qu’est-ce qui me faisait tripper, kiffer ? Qu’est-ce qui faisait sens pour moi derrière cette activité quand je l’ai lancée ? 

Peut-être que tu ne t’es jamais posée cette question avant de lancer ton activité. A l’inverse, peut-être as-tu déjà fait ce travail, ce chemin mais qu’aujourd’hui, tu ressens le besoin de le mettre à jour, de valider que ce fameux grand pourquoi, raison pour laquelle tu as lancé ton activité à ses débuts, est toujours réel, toujours là, toujours aligné avec qui tu es aujourd’hui parce que, nécessairement, tu as changé au fur et à mesure du temps, de ton évolution personnelle et professionnelle. 

La première question est donc : Quel est mon grand pourquoi ? Ce sera peut-être un point de départ pour toi, une mise à jour ou un réajustement par rapport à qui tu es aujourd’hui, par rapport aux questions que tu t’étais déjà posées au moment de la création de ton activité. Quel est mon grand pourquoi ? Qu’est-ce que j’ai dans mes tripes ? Qu’est-ce qui fait que je me lève chaque matin pour cette activité ? Qu’est-ce qui me motive ? Qu’est-ce qui me met en vibration ? Qu’est-ce qui me fait kiffer ? Qu’est-ce qui m’anime dans tout ça et qu’est-ce qui met du sens dans mon activité ? 

 

La deuxième question à te poser est : Quelles sont les valeurs que j’ai appliquées, que j’ai activées dans le cadre de mon activité ? Est-ce que j’ai déjà conscience de mes valeurs ? Si ce n’est pas le cas, je t’invite à faire un travail sur toi pour définir par exemple les 5 valeurs qui te portent, qui sont là en toi et de vérifier, de valider, de comparer si l’activité que tu exerces est en accord ou pas avec ces 5 valeurs. En faisant ce travail, ça va peut-être te permettre là encore de mettre le doigt sur des choses qui sembleraient être un peu en désaccord, pas alignées et qui pourraient, là aussi, être une des raisons pour laquelle tu sens que ta motivation baisse, qu’il y a une sorte d’ennui, une espèce de routine, une énergie qui est clairement moins là. C’est en travaillant sur comment réactiver ces valeurs au sein de ton activité, comment leur donner encore plus de place que tu pourras avoir certains éléments de réponse. 

Donc, ton grand pourquoi et tes valeurs. 

 

Et puis, la dernière question à te poser est : Si vraiment je pouvais faire tout ce que je souhaite à travers mon activité, ce serait quoi ? Si tout était possible, quelle serait mon activité aujourd’hui ? C’est d’aujourd’hui dont on parle. Le passé n’importe pas. Le futur dépend de ce que tu as envie de vivre. Aujourd’hui, qu’est-ce que j’aurai envie de mettre en place, envie de vivre ? Comment j’aurai envie de me sentir, envie de penser, envie d’agir à travers mon activité ? Prends le temps de répondre à cette question, prends le temps de vibrer et de laisser venir ce qui doit venir à toi. Si tu sens que tu bloques face à cette question, n’hésite pas à faire ce que l’on peut appeler de l’écriture automatique. Ecris autant de fois que nécessaire l’idée de « je ne sais pas ce que je veux vivre à travers mon activité » et, à un moment donné, tu verras que ça va se débloquer, fais moi confiance. 

Donc, qu’est-ce que j’ai envie de vivre ? Si tout était possible, qu’est-ce que j’aurai envie de vivre à travers mon activité ? Et, là, fais appel à ta créativité, à ce que tu ressens, ce que tu as vraiment envie.

 

Donc, tu as mis en évidence ce que tu avais vraiment envie de vivre. Maintenant, je t’invite à poser une action avec toutes les réponses que tu as pu apporter avec ces différentes questions : mon grand pourquoi, mes valeurs, ce que j’ai envie de vivre… La dernière question est : Quelle est la micro-action que je peux poser dès maintenant, qui me permettrai de débloquer la situation, de m’éclater dans mon activité et de prendre du plaisir ? Ca peut être un changement dans ton activité, dans ce que tu proposes, un renouvellement, un repositionnement, un changement de nom,… Bref, tout est possible là encore. Fais appel à ce qui te parle. Ca peut être aussi le fait de te faire accompagner pour faire une réflexion et un travail global sur ton activité, sur ce que tu vis, faire une espèce de bilan : voici ce que je vis aujourd’hui, voilà ce que qui me convient. Comment je pourrais faire que pour que ça s’améliore et que, demain, ça me convienne encore mieux, que je retrouve le fameux plaisir que j’avais au début de mon activité ?

 

Le message que j’ai envie de te transmettre est surtout que ton activité est là pour te permettre de t’éclater. Elle est là pour te permettre de t’épanouir, pour que tu puisses y prendre plaisir. Ne te laisse pas enfermer dans cette activité au risque de t’en lasser, de t’y ennuyer, d’avoir envie de tout arrêter à un moment donné. Ton activité est vraiment là pour être à ton service. Tu es entrepreneure. Tu es « la reine » de ton activité. Tu y fais ce que tu veux. Tu as le droit d’y vivre ce que tu veux. Tout est possible et toute la créativité, toute l’inspiration dont tu as besoin est inimaginable. Fais-en ce que tu veux. Cela peut être tout simplement de faire des aménagements dans cette activité ou recréer une nouvelle activité tout en gardant cette première activité existante. Aie bien conscience que, quand on est entrepreneure, on a cette chance et on se doit de respecter cette opportunité de vivre pleinement ce qui nous fait vibrer, ce pour quoi on est fait, là, en tous cas, où on a du plaisir. Il y a plein de contraintes à être entrepreneure et je suis sûre que tu vois de quoi je parle. Il y a beaucoup de difficultés, beaucoup de challenges, de travail sur soi pour réussir à développer tout ça, pour réussir à grandir, réussir ce qu’on a envie de réussir, à atteindre nos objectifs. Donc, s’il y a bien une chose qui est importante, c’est de pouvoir y prendre plaisir et d’avoir cette dimension dominante dans ton activité. Laisse libre cours à ce qui te fait plaisir pour ensuite aménager ton activité, qu’elle te ressemble, qu’elle soit complètement alignée avec qui tu es aujourd’hui. L’idée est de faire évoluer son activité avec le temps, en fonction de qui on devient personnellement et professionnellement. Il y a peut-être des choses qui te plaisaient il y a quelques années, quelques mois et qui, aujourd’hui, ne te plaisent plus. Très bien ! Dans ce cas-là, change les choses. Peut-être délègue ces tâches si on parle de tâches ou de projets. Arrête-les si tu le souhaites. En tous cas, prend le temps de te poser ces questions-là pour étudier et décider de ce que tu veux vraiment vivre à travers ton activité. Sors des étiquettes, c’est-à-dire que si à un moment donné, de par la création de ton activité, tu étais dans une étiquette et que tu te sens renfermée dans cette étiquette, enlève l’étiquette et viens créer une nouvelle façon d’exercer ton activité. Ce n’est parfois pas si différent mais il y a des ajustements, une innovation peut-être à apporter à l’exercice de ton activité qui va faire que ça va tout changer pour toi. Tu vas vraiment de nouveau te sentir complètement alignée et dans le plaisir de l’exercice de ton activité. 

Vraiment, tu as ce pouvoir, ce rôle, tu as même cette obligation.

Maintenant, une fois que tu as pris cette décision, tout cela s’organise. Tout cela se réfléchit en termes stratégiques. On ne change pas du jour au lendemain de nom, d’offre. Tout cela peut se préparer et s’anticiper pour justement ne pas venir mettre en péril ton activité existante, capitaliser sur tout ce que tu as pu réaliser et faire tranquillement et doucement cette transition pour aller vraiment vers cette activité qui est, de nouveau, alignée avec qui tu es dans tes tripes et que tu puisses y reprendre plaisir. Donc, quelle est finalement cette action ou cette micro-action que tu peux faire dès maintenant ? 

 

Si ce sujet t’a parlé, si tout ce que je t’ai partagé à travers cette vidéo fait écho en toi, n’hésites pas à me contacter pour que nous puissions échanger ensemble. Ce sera vraiment avec plaisir que je discuterai avec toi de là où tu en es aujourd’hui et que l’on verra ensemble si je peux t’accompagner pour définir quel est ce nouveau toi et, à travers cela, ta nouvelle activité et que nous puissions établir, travailler ensemble sur ta stratégie pour être finalement sur une transition qui soit dans ta totale écologie personnelle et professionnelle. 

 

Je te souhaite une belle journée, une belle soirée, une belle nuit en fonction d’où tu te trouves à travers le monde et te dis à bientôt pour une prochaine vidéo. 

Et si on se rencontrait ?

Séance découverte
(valeur 127€)

5 places par mois

Un rdv booster pour échanger ensemble sur tes objectifs, tes difficultés et voir comment je peux t’aider.

Pars à la découverte de la vie qui te ressemble.

Conférence en ligne :

CREE L'ACTIVITE NOMADE QUI TE RESSEMBLE

Femme expatriée, maman expatriée

5 étapes clés pour réussir l'ativité nomade qui te ressemble

(tout en respectant ton équilibre)

Marketing par

You have Successfully Subscribed!