En tant qu’entrepreneure, tu sais, j’en suis sûre, que tu es soumise à critique peut-être plus fortement que dans une situation autre. Tu peux être soumise à la critique par ton entourage, par tes propres clients, par tes partenaires, bref, tu es dans une posture où la critique peut venir facilement à toi. 

 

J’avais envie, à travers cette vidéo, de te transmettre des clés pour savoir comment réagir face à la critique.

En dessous de la vidéo, tu trouveras le contenu en texte !

 

En tant qu’entrepreneure, tu sais, j’en suis sûre, que tu es soumise à critique peut-être plus fortement que dans une situation autre. Tu peux être soumise à la critique par ton entourage, par tes propres clients, par tes partenaires, bref, tu es dans une posture où la critique peut venir facilement à toi. 

 

J’avais envie, à travers cette vidéo, de te transmettre des clés pour savoir comment réagir face à la critique. Pour cela, il y a vraiment deux temps de réflexion ou deux temps d’action. La première est quand tu es face à la critique, que tu la reçois directement, que tu sois directement avec la personne ou que ce soit via message interposé, notamment sur les réseaux sociaux même si c’est un petit peu différent, et la deuxième partie est plutôt comment je réagis après coup, après avoir reçu la critique. 

 

1/ Je reçois la critique, je l’écoute

Je t’invite à être dans l’ouverture par rapport à cet échange et à respecter certains principes qui, tu le verras, après les avoir testés, vont vraiment te permettre d’être dans une posture de construction de la relation, de communication, de respect d’autrui, de toi-même et également de la personne avec laquelle tu échanges, et donc une posture d’adulte. L’idée face à la réception de la critique (que ce soit en direct ou par message) est déjà d’être dans une posture d’écoute. J’écoute ce que me dit la personne en face, ses mots, ses ressentis, ses partages sans me positionner. J’écoute tout ce qu’elle a à me dire. On a souvent, peut-être l’as-tu remarqué, tendance à couper la parole et à se justifier face à une critique. C’est la meilleure méthode pour entrer en conflit avec la personne. La première étape est vraiment d’écouter la personne qui a quelque chose à te dire dans le cadre de sa critique, qu’elle soit constructive ou pas d’ailleurs. 

2/J’accueille cet échange, ce partage qui m’a été transmis dans le cadre d’une critique.

Je t’invite à reformuler pour être bien certaine d’avoir compris ce que la personne voulait te partager, te communiquer dans cet échange, dans ce partage. Reformule avec ses mots ce qu’elle t’a dit pour être bien sûre d’avoir compris et ne pas avoir interprété avec tes propres filtres ce qu’elle a souhaité te transmettre. Ce sera peut-être l’occasion pour elle de faire des ajustements, te repréciser certaines choses et que tu puisses faire une analyse qui sera peut-être un petit peu différente, un petit moins violente que ce tu avais entendu au premier coup et, donc, de pouvoir être sûre que ce qu’elle a voulu te dire, tu l’as bien compris avec ses mots, que c’était bien de ça dont elle souhaitait te parler. 

3/Je comprends

Une fois que tu as reformulé, qu’elle a bien validé que vous étiez en accord, en tous cas que tu avais bien compris ce qu’elle souhaitait te partager, je t’invite à être plutôt dans un échange de compréhension, compréhension des critères sur lesquelles la personne positionne cette critique. Quelles sont peut-être les valeurs auxquelles elle fait appel ? Quels sont les filtres d’analyse qu’elle a elle, qui lui appartiennent et qui sont les siens ? Une fois que tu as compris, tu peux maintenant te positionner par rapport à ton propre vécu, ta propre façon de fonctionner, tes propres critères. L’idée est bien de comprendre le message de la personne en analysant et en intégrant ses propres critères et ensuite de te positionner, toi, si tu es en désaccord en disant : Voilà, moi ce sont mes critères. Exposer ta façon de fonctionner et pourquoi tu vois ou peut-être tu as fait les choses différemment. 

4/Je conclue

Une fois cela fait, soit vous tombez d’accord, vous partez sur un partage commun. Soit vous êtes en désaccord – et c’est OK également -, au moins, vous avez pris le temps de chaque côté de pouvoir écouter l’autre, d’être dans le respect d’autrui dans sa communication et, en même temps, de se positionner chacun dans sa vision de la situation, du conflit, de la critique en fonction de ce qui est abordé ensemble. 

Sur les réseaux sociaux,

si tu reçois des critiques, ce sera moins poussé comme échange mais tu peux, de la même façon, être dans cette notion de respect d’autrui. Si tu reçois un message en collectif, je t’invite à le basculer dans un échange individuel pour que la conversation soit vraiment personnalisée et non pas publique, à l’échelle d’un groupe ou du public global que tu peux retrouver sur les réseaux sociaux. 

 

5/Je prends de la hauteur et je pose des actions

Ensuite, une fois la critique reçue, l’échange fait avec la personne, je t’invite à prendre du recul et à analyser. En quoi cet échange a pu te toucher ? Si c’est le cas, mettre des mots sur les émotions que cela vient chercher chez toi. Il est important d’accueillir ton émotion et de comprendre le message qu’il peut y avoir derrière, comment tu peux en tirer un apprentissage sur une partie de toi qu’il pourrait être intéressant de travailler en termes de développement personnel parce que tu sens que ce sujet revient de façon récurrente et te met dans une situation un peu inconfortable donc tu aimerais pouvoir dépasser cette situation, ce ressenti, ce blocage émotionnel, etc. J’analyse. S’il y a une émotion, je mets des mots et je comprends le message. Ensuite, je pose une action pour pouvoir dépasser ce ressenti, dépasser cette émotion pour que cela ne se reproduise pas. Qu’est-ce que j’ai à travailler par rapport à cela ? 

L’autre chose est analyser de nouveau ce que la personne t’a transmis en termes de critique et te positionner. Finalement, par rapport à tout ce qui m’a été transmis, voici ce avec quoi je ne suis pas d’accord, et tu as le droit de ne pas être d’accord avec tout ce qui a été exprimé, ou alors je ne suis pas d’accord avec une certaine partie de ce qui m’a été exprimé dans la critique. Pour ce qu’il en reste de l’autre partie, il y a peut-être des choses qui sont intéressantes et sur lesquelles tu peux capitaliser pour apporter une amélioration, une précision, quelque chose qui te permettrai de progresser dans le cadre de ton activité, de ta communication client, avec tes partenaires, voire même avec ton entourage. Donc, j’analyse. Soit je me positionne, j’ai été assez claire avec moi-même et avec la situation et j’estime ne pas avoir de chose à apprendre. Cela reste l’opinion de la personne, sa critique et, moi, je me positionne différemment. Soit, à l’inverse, dans le partage, il y a plusieurs éléments, plusieurs choses qu’il serait intéressant que je puisse analyser, que je puisse intégrer dans mon activité, dans son amélioration, dans sa progression pour être en permanence dans cette démarche d’amélioration continue des services ou des produits que je propose si on parle de clients ou dans ma relation avec mes partenaires ou mon entourage tout simplement. 

Conclusion

Donc, deux moments de réflexion différents finalement : le moment d’échange avec la personne qui propose et qui partage une critique et la deuxième partie, je prends de la hauteur par rapport à ce qu’il s’est passé. J’analyse comment j’ai réagi : est-ce qu’il y a des choses sur lesquelles je dois travailler par rapport à moi-même, à ma personne, à mon potentiel, mes ressources, mes croyances, mes limites. Et puis, s’il y a des choses que je dois apprendre, qu’est-ce que je retire de tout cela, quels sont mes apprentissages et comment je peux en profiter pour rebondir et améliorer mon activité, être dans une démarche de progression continue. 

 

Voilà comment je t’invite à réagir face à la critique. Je suis certaine que tu seras amenée à te retrouver dans une situation de ce type-là en tant qu’entrepreneure, et d’ailleurs même dans la vie de tous les jours. Teste les différents conseils ou les différentes astuces que je viens de te proposer et n’hésites pas à me dire comment cela fonctionne pour toi, comment tu réagis. Si tu as vécu des situations de ce type, compliquées, et que tu souhaites vraiment travailler sur ce sujet, n’hésites pas à prendre rendez-vous avec moi pour une session gratuite pour que l’on échange ensemble et que l’on voie comment je peux t’accompagner. 

 

Je te souhaite une belle nuit, une belle soirée ou une belle journée en fonction d’où tu te trouves à travers le monde et te donne rendez-vous pour une prochaine vidéo. 

Et si on se rencontrait ?

Séance découverte
(valeur 127€)

5 places par mois

Un rdv booster pour échanger ensemble sur tes objectifs, tes difficultés et voir comment je peux t’aider.

Pars à la découverte de la vie qui te ressemble.

Conférence en ligne :

CREE L'ACTIVITE NOMADE QUI TE RESSEMBLE

Femme expatriée, maman expatriée

5 étapes clés pour réussir l'ativité nomade qui te ressemble

(tout en respectant ton équilibre)

Marketing par

You have Successfully Subscribed!