Femme expat ? 5 obstacles qui vous empêchent de trouver le projet qui vous ressemble et créer votre activité

 

Se mettre en quête de trouver le projet pro avec lequel on se sent aligné et qui nous ressemble en vue de lancer son activité, c’est un vrai projet en soi et contrairement à ce que l’on pourrait penser c’est déjà « se mettre au travail ».

Mais parfois, malgré toute la volonté et l’envie que l’on a de trouver enfin ce job qui nous fait vibrer et dans lequel on prend plaisir, on se sent comme bloquée… L’impression de faire un pas en avant puis 3 pas en arrière. D’être un jour convaincue que l’on a trouve LE projet et le jour suivant, plus de motivation, plein de doutes…

 

Mais qu’est ce qui nous bloque alors que finalement pour une fois, on a l’opportunité de décider ce que l’on veut faire (ça parait fou non ?!) ?

#Obstacle 1 : Faire des choix, ce n’est pas si facile…

 

Trouver le projet qui nous ressemble, c’est décider, c’est faire un choix vers une direction, vers une thématique, vers un nouveau job qui nous fait vibrer.

En matière de carrière, si tu réfléchis à la dernière fois que tu as du prendre une décision de ce genre, n’était-ce pas au moment de décider de ton orientation, de ton école, de ton diplôme que tu souhaitais faire ? Avec du recul, as-tu eu l’impression de faire ce choix par toi-même, en t’écoutant ou était-ce plutôt un « choix collectif » influencé par tes parents peut être ou encore par tes profs… Et puis, une fois les études terminées, pas vraiment de choix non plus, tu es partie directement à la recherche d’un job en lien avec tes études.

Alors aujourd’hui, quand on te dit : tout est possible ? Vas y ! Choisis ! Tu prends peur ? Ça semble normal, tu n’es pas habituée.

Mon conseil :

Prend une grande inspiration et relativise. Vois ce choix, comme une chance, une opportunité. Tu ne joues pas ta vie rassure toi. Trouver le projet qui te ressemble c’est comme positionner une première balise aujourd’hui. Mais ton projet va grandir, évoluer, se modifier avec toi, au fil de tes expériences avec tes clients. Pas de pression, vis le moment présent, embrasse à fond cette découverte de toi-même et de ce job qui te fait vibrer et profite !

 

#Obstacle 2 : Tu te créé toi-même tes barrières

 

Alors que trouver le projet qui te ressemble, c’est allez vers le « tout est possible » ou « tout est autorisé », tu te mets « sans le vouloir » des barrières.

Face à des idées qui émergent, apparaissent rapidement des « auto-réponses », des peurs telles que :

  • Je ne suis pas formée
  • Je n’en vivrais jamais
  • Je n’en suis pas capable
  • Je n’ai pas le budget pour investir
  • Que vont penser les autres de ce projet
  • Et si j’échouais
  • Et si je réussissais…

tout pour te couper de toute ta créativité…

Mon conseil :

La première étape est de lister toutes tes idées, les idées les plus folles, les idées les plus loin de ce que tu as fait jusqu’à maintenant, et mettre de côté toutes ces barrières en terme de formation, d’organisation, financière, géographique ou autre… C’est  LE moyen qui te permettra de trouver ce projet qui viendra de tes tripes. Les questions de budget, de formation, ou autres contraintes viendront dans un deuxième temps et c’est à ce moment là que tu aménageras ton projet pour le rendre réalité.

 

#Obstacle 3 : Google, un vrai danger

 

Combien de fois j’ai pu entendre, que en cherchant votre projet, à chaque idée, vous êtes allées voir sur internet si cette idée existait ou non et que rapidement, toute votre énergie s’est envolée voire même vous avez décidé de « lâcher l’idée de trouver votre projet »… Car oui, de près ou de loin, cette idée existe déjà…

Mon conseil :

Pendant cette période de brainstorming, coupe toi d’internet et de Google. Souvent tout existe déjà, oui, et j’ai même envie de vous dire que tout n’est recensé sur internet, alors ton idée existe peut être déjà sans que tu la trouves.

Et alors ? En cherchant ce projet qui te ressemble, même si tu te retrouves sur une thématique similaire, la façon d’aborder le service ou le produit que tu vas proposer sera forcément unique et différente. Tu vas toi aussi faire ta place et surtout accentuer de plus en plus la différence en grandissant avec ton projet. Et tu te rendras alors compte quelques années plus tard que vos deux projets n’ont plus rien à voir. Une clientèle idéale différente, une offre différente, un positionnement différent aussi 🙂 Fais toi confiance ! Crois en ta créativité ! Sois sure, que tu as ta place à prendre dans ce monde peu importe ce que font les autres autour de toi !

#Obstacle 4 : Trouver le projet qui te ressemble, c’est sortir des cases

 

Tu penses que trouver ton projet = trouver une idée « toute faite » qui rentre dans une case ? FAUX

Élaborer un projet, une idée, lancer son activité, c’est un processC’est aussi sortir des cases, des idées « toutes faites ». Alors au début, quand on fait référence à son projet, on parle plutôt en thématiques, en mots clés. On passe souvent du flou, du brouillard, et puis petit à petit on découvre les nuages, puis le ciel et enfin le soleil. A cette étape là on est alors en mesure d’exprimer et de présenter clairement notre projet aux autres à son environnement, ses connaissances, mais avant ça les mots s’entremêlent, se mélangent, ne sont pas assez précis. C’est un peu le bazard dans ta tête.

Et c’est normal. En acceptant de sortir des cases, de créer le projet qui te ressemble, tu innoves, tu développes une nouvelle idée, il te faut donc un peu de temps pour transformer ton projet en quelques choses de concret et surtout de compréhensible par tout le monde.

Mon conseil :

Ne sois pas étonnée, même si ton projet sort des cases, quand tu le partageras, les personnes risquent d’essayer de te remettre dans des cases, métiers ou activités qu’ils connaissent déjà. Pour se rassurer tout simplement. Je t’invite alors à réexpliquer ta différence avec des mots simples mais sois à l’écoute et ne t’attarde pas sur ces retours.

#Obstacle 5 : Ton entourage, parfois pas toujours de meilleur conseil…

 

 

Dès que tu as une idée, as-tu tendance à en parler autour de toi, à ton conjoint, tes amis d’expatriation, puis de Belgique, de France, de Suisse, à  ta famille ?

Quels sont les retours que tu reçois ? Te sens-tu reboostée ? Pleine de doutes alors que tu étais confiante ? Démoralisée ? Jugée ?

Mon conseil :

Quand on est dans cette période de recherche du projet qui nous ressemble, on est en fait très fragile, un peu comme un bébé qui nait et à besoin d’être protégé sur les premiers mois, premières années.

Trouver son projet et lancer son activité est une démarche de construction continue. Il est important de savoir se mettre dans sa bulle durant les premiers mois/semaines de réflexion sur ton projet.

Face à ton projet, ton entourage va venir avec ses peurs, ses doutes, ses propres expériences, et malgré le fait qu’il pense te « conseiller » en toute bienveillance, la réalité est qu’il parle souvent plus de lui que de toi.

Préserve-toi et laisse-toi le temps de grandir et de prendre de l’assurance dans ton idée. Laisse-toi le temps de clarifier ce projet, de le valider avec ta communauté pour ensuite le partager.

N’hésite pas à partagez avec moi tes impressions, tes questionnements par mail à anne@femmesdeprojets.com, c’est avec plaisir que j’aimerai te lire.

Et si on se rencontrait ?

Séance découverte
(valeur 127€)

5 places par mois

Un rdv booster pour échanger ensemble sur tes objectifs, tes difficultés et voir comment je peux t’aider.

Pars à la découverte de la vie qui te ressemble.

5 exercices inédits pour trouver ta voie et vivre l'activité nomade qui te ressemble

Cadeau ! Pour les femmes expatriées et de retour d'expatriation qui veulent continuer à s'épanouir professionnellement tout en respectant leur équilibre de vie

You have Successfully Subscribed!