Interview Domitilla, expatriée en Allemagne, orthophoniste en ligne et maman de 4 enfants

Domitilla, expatriée en Allemagne, mamans de 4 enfants et fondatrice de « domidelaporte.com » a développé un service d’orthophonie en ligne.

Domitille a transformé son activité en activité nomade, il y a près d’un an, quand elle est arrivée en Allemagne. Pour Femmes de Projets, elle a accepté de revenir sur son expérience, sur son parcours et de nous partager quelques conseils.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

 

Bonjour, je m’appelle Domitilla de Laporte, je suis mariée et maman de 4 enfants (de 15, 13, 10 et 7 ans), qui nous suivent dans nos aventures professionnelles et familiales à l’étranger depuis de longues années. Ils sont scolarises en système international en anglais.

Je vais fêter mes 40 ans cet été et suis orthophoniste depuis 18 ans déjà !

Fraîchement expatriée au sud-est de l’Allemagne, à Dresde, j’ai décidé de me lancer dans l’orthophonie en ligne pour apporter un soutien de qualité aux expatriés francophones et français résidant dans des zones où l’accès aux soins est difficile.

Quel a été ton parcours professionnel ?

 

Belge francophone de naissance, je suis arrivée avec ma famille en France a l’âge de 7 ans, j’y suis restée jusqu’au baccalauréat, puis suis retournée faire mes études d’orthophonie-logopédie en Belgique (à l’Institut Libre Marie-Haps de Bruxelles).

Je me suis mariée 1 an après mon diplôme en poche !! De par le métier de mon mari, nous avons été amenés à déménager plusieurs fois, à 2 au départ, puis en famille au fil du temps…

Nous avons d’abord vécu 2 ans et demi à Londres… d’où nous sommes repartis avec une expérience professionnelle en milieu scolaire bilingue pour moi… et notre premier bébé !

Nous avons ensuite travaille en Suisse pour mon mari et en France frontalière pour moi (a mi-temps dans un institut médico-éducatif auprès d’une population d’enfants et d’adolescents handicapes mentaux, et a mi-temps en cabinet libéral). Nous sommes restes dans le Jura 5 ans et y avons eu 2 enfants de plus.

De là, mon mari s’est vu offrir une proposition de poste au Japon… C’était notre première “expatriation”, dans le sens ou on a découvert ce que cela pouvait faire d’être plongés dans une nouvelle culture et avec une nouvelle langue 😉 Expérience intéressante pour une orthophoniste !!  années très riches, une vraie découverte culturelle, la rédaction d’un blog familial pour moi… et notre 4ème enfant qui est né a Tokyo…. Même aujourd’hui, il aime dire qu’il est franco-belge, mais différent de ses frères et sœurs car il est né au Japon…

Au gré des mutations, nous avons enchaîné sur 6 ans à Singapour, où j’ai eu la possibilité de travailler dans un grand cabinet pluridisciplinaire de 23 thérapeutes, dans lequel j’étais la seule francophone au départ ! Une expérience très riche et excitante. Je rééduquais en grande partie des enfants français du Lycée Français de Singapour, mais aussi des enfants francophones scolarisés en école internationale, beaucoup d’enfants multilingues ou issus de couples mixtes. Beaucoup de belles rencontres à la clé.

– Et nous voila en Allemagne depuis 9 mois … où je lance mon site d’orthophonie en ligne www.domidelaporte.com, afin de mettre mes 18 années d’expérience au service des français de l’étranger et des régions sous dotées.

Je poursuis donc le même métier, sous une forme différente, mais tout aussi enrichissante !

Comment t’es venu l’idée d’entreprendre ?

 

Je dirais qu’au départ, nous n’avions pas spécialement prévu de nous expatrier… Nous sommes tous les 2 sociables et curieux, donc les envies de rencontres humaines et de voyages ont toujours été une thématique commune…

Même entre mes grossesses, j’ai toujours gardé mon métier d’orthophoniste, profitant de la flexibilité qu’offre celui ci pour réguler mon activité.

Etre maman m’a donne une empathie indispensable pour collaborer avec les parents de mes patients, et surtout une expérience sur les problématiques de langage, mais aussi une capacité de pouvoir situer l’enfant dans sa globalité (alimentation, sommeil, propreté, autonomie, socialisation, etc…).

Heureusement et évidemment, on peut se réaliser autrement qu’en travaillant de manière rémunérée.

Au Japon par exemple, j’ai aimé profiter du temps que m’offrait ma grossesse pour prendre des cours de cuisine asiatique, de calligraphie japonaise ou d’ikebana (art floral), visiter, faire des heures de vélo et de photos dans les rues et quartiers de la ville…

Puis à Singapour, en dehors de mes jours de travail, j’ai pris du plaisir à me remettre au sport, et aussi à m’engager de manière active pour une association caritative (http://anak-tnk.org ), qui vient en aide aux enfants des rues de Manille aux Philippines)….

Grace à tout ce temps partage, nous nous sommes faits des amis pour la vie !

 

Aujourd’hui, les enfants grandissant, devenir “mom’entrepreneur” est devenu une évidence. Garder mon travail partout avec moi est vital ! Donc je m’organise pour que cela soit possible !

Beaucoup d’expatries sont en attente de conseils au niveau du langage.

Comment as-tu trouvé ton projet ?

 

Toutes les expériences et rencontres en expatriation m’ont amenées à réaliser qu’il y avait beaucoup de patients de par le monde qui sont en recherche de rééducations ou thérapies dans leur langue maternelle.

En fonction des pays dans lesquels on se trouve, cela peut parfois être le parcours du combattant pour avoir des conseils orthophoniques, et on n’a pas toujours envie d’attendre les prochaines vacances en France pour un RDV bien souvent difficile à obtenir en raison des listes d’attente.

C’est en pensant à tous ces patients là que je me suis lancée !

Mon souhait est simple : il est de rendre l’orthophonie accessible aux personnes vivant à l’étranger ou qui sont éloignées d’une orthophoniste francophone, ou encore pour les familles bilingues et/ou multiculturelles.

Forte de ce constat, j’ai lancé mon activité d’orthophonie en ligne et je collabore également sur la plateforme Eutelmed (service de santé en ligne).

Comment as-tu trouvé l’argent ?

J’avais mis un peu d’argent de côté à Singapour, qui m’ont permis de créer mon cabinet ici, m’équiper en matériel informatique plus spécialisé, couvrir les frais de mon site internet, cartes de visite, etc…

Quelle est ta vision ? Comment t’imagines-tu dans 5 ans ?

 

Je suis contente de cette première année en ligne, et m’imagine en train d’aider encore plus de patients et familles sympa aux 4 coins du monde 😉

As-tu eu des peurs avant de te lancer ? As-tu eu des doutes ? Comment les as-tu géré ?

 

Les doutes, je pense qu’on les a tous !!

Est ce qu’on fait les bons choix ? Est ce que les enfants ne vont pas “souffrir” ?

La liste des questionnements peut être longue si l’on choisit de s’y attarder ! 
Déménager à l’international, ce n’est pas juste changer de logement, c’est changer toutes ses routines, ses habitudes, ce sont beaucoup de pertes !! …. Et en même temps une excitation, une aventure partagée en famille, une nouvelle dynamique de création.

Je crois que ce qui me permet de surmonter mes doutes… c’est justement le fait qu’on est 6 ! On bouge “en tribu”.  Cela nous assure une stabilité affective dès le départ. Même si chacun s’adapte à son rythme, on se soutient, cela crée des liens qui sont forts ! Avec le temps, on apprend à se faire confiance.

J’ai compris qu’être heureux n’est pas une question de lieu… Sa stabilité, son équilibre, on se les crée….

Quels conseils donnerais-tu aux Femmes de Projets qui vont t’écouter ? Et concernant plus particulièrement le travail sur l’état d’esprit ? 

 

Je leur dirais…. GO !!! il y a plus à gagner qu’à perdre !! Vous pouvez commencer petit et grandir au fur et à mesure.

Je leur dirais aussi… informez vos conjoints de votre volonté de vous réaliser professionnellement et communiquez régulièrement sur vos avancées, vos doutes, vos victoires. Entourez-vous de gens bienveillants, qui sauront vous booster, vous faire croire en vos idées, vous soutenir, vous recommander et vous faire connaitre.

Je leur dirais encore… que les plus belles aventures commencent par ouvrir des portes !

Je leur dirais enfin… on ne vit qu’une fois… l’expatriation est un challenge, mais elle vous permet bien souvent de vous connaitre, de vous trouver et  peut-être de vous “créer” ??!

Go !

Comment arrives-tu à concilier entrepreneuriat et équilibre perso et familial ? Et si c’était à refaire ?

 

Pas toujours simple, mais c’est une question d’organisation !

Et cela vient avec expérience 😉

Comme je l’ai dit plus haut…… l’expatriation m’apporte une vie enrichissante, pas de tout repos, ‘sportive’ par moment, mais quand je regarde en arrière, je ne regrette RIEN ! Et on se régale en voyant les photos de nos enfants qui grandissent dans ces environnements si différents…

Autre chose à partager ?

 

L’expatriation m’apporte aussi son lot de belles rencontres…. On est RICHE quand on compte parmi ses amis au moins une personne d’une autre nationalité, une personne de 15 ans de plus, une personne de 10 ans de moins, une personne d’un autre milieu social que le sien, une personne qu’on n’aurait jamais rencontrée autrement qu’en voyageant jusqu’à elle ! si ce proverbe est vrai, alors je suis très riche ! 😉

Pour en savoir plus sur Domitilla et découvrir son activité, rdv sur  :

Le site web : https://www.domidelaporte.com/

Tu souhaites toi aussi participer à une interview d’entrepreneure inspirante, envoie moi un mail à anne@femmesdeprojets.com en me précisant ton nom, ton pays et ton activité

N’hésite pas à partagez avec moi tes impressions, tes questionnements par mail à anne@femmesdeprojets.com, c’est avec plaisir que j’aimerai te lire.

N’hésite pas à partagez avec moi tes impressions, tes questionnements par mail à anne@femmesdeprojets.com, c’est avec plaisir que j’aimerai te lire.

Et si on se rencontrait ?

Séance découverte
(valeur 127€)

5 places par mois

Un rdv booster pour échanger ensemble sur tes objectifs, tes difficultés et voir comment je peux t’aider.

Pars à la découverte de la vie qui te ressemble.

Tu es une femme expatriée ?

Webinaire gratuit

Crée l'activité nomade qui te ressemble (tout en respectant ton équilibre) !

 

 

 

Rêves-tu toi aussi de trouver le job qui te ressemble et d’en vivre ? Aimerais-tu trouver un job flexible et qui te suive partout où tu vas ? Es-tu toi aussi à la recherche d'une activité dans laquelle tu t'épanouie vraiment mais qui prenne aussi en compte ton équilibre familial ?


C’est ce que j’ai la chance de vivre et aujourd’hui j’ai envie de te transmettre comment y parvenir à ton tour.  J'ai décidé de partager avec toi les 5 clés pour réussir ton activité nomade et pour dépasser tes peurs.

 

Mardi 26 septembre, je t'invite à un webinaire totalement gratuit spécialement conçu pour toi qui rêve de vivre du job qui te ressemble tout en respectant ton équilibre vie pro / vie perso.

 

Je t'attends à 14:00 (heure de Paris/Bruxelles)

You have Successfully Subscribed!